Rénover une boiserie : comment s’y prendre ?

Vous avez une maison qui dispose de boiseries. D’une manière ou d’une autre, les intempéries les ont affectées et elles n’ont plus le même éclat. Il est donc temps de les rénover et de leur donner une nouvelle jeunesse. Découvrez dans la suite comment vous y prendre pour rénover une boiserie.

Analyser et poncer les boiseries

Avant de commencer, l’étape la plus importante est de poncer de manière minutieuse les boiseries. Cela vous permettra de faire partir les résidus de peintures ou de vernis. Il est également possible que les nombreuses couches de vernis ou de peinture résistent au ponçage. Dans ce cas, vous pouvez procéder à un décapage à l’aide d’un pistolet à air chaud. Il est également possible de faire recours à un produit décapant qui ne contient pas de solvant.

Ce produit offre l’avantage de ne pas être aussi toxique que les décapants chimiques usuels. Lorsque le bois est bien nettoyé, vous devez penser aux traitements que vous lui ferez. Qu’il s’agisse de noircissement, moisissures ou attaques d’insectes, vous trouverez le traitement adéquat chez les enseignes de bricolage. Il est cependant plus conseillé de faire un traitement préventif qui rendra vos bois imperméables face aux intempéries.

Colmater les fissures dans les boiseries

Si vous observez des dommages importants, tels que des fissures au cœur de vos boiseries, remédiez-y au plus tôt. Vous pouvez utiliser pour cela un mastic pour bois. Il est cependant plus indiqué de choisir une teinte de mastic qui correspond à l’essence de bois du support de votre boiserie. Vous avez juste besoin d’une spatule pour répandre le mastic. Si vous souhaitez avoir un résultat plus optimal, pensez à faire un ponçage après le séchage.

Finition : vernis, lasure ou peinture

Pour rendre vos boiseries encore plus éclatantes, vous pouvez choisir entre le vernis, la peinture ou la lasure. La peinture est le choix qui vous permet d’avoir le plus d’esthétique. Il s’agit aussi de l’option de l’option la plus facile pour permettre à votre boiserie d’avoir un meilleur éclat. Le vernis également offre les mêmes avantages que la peinture.

Cependant, il a l’avantage de former une couche pour protection sur la surface du bois. Ainsi, il protège les boiseries contre les tâches, l’humidité ainsi que les intempéries. Il est important de préciser que les couches de protection qui sont formées sont assez épaisses. La lasure, quant à elle, permet de laisser le bois mieux respirer. Elle permet également de sublimer les veines de vos boiseries. Quel que soit le choix que vous ferez, faites en sorte d’adopter les gestes adéquats au cours de l’application. Assurez-vous de travailler dans le sens des fibres de votre bois.

Autres conseils

En ce qui concerne les couleurs de votre finition, vous ne pouvez pas forcément agir à votre guise. La plupart des communes disposent d’un schéma directeur déjà établi d’avance. Il vous inspirera donc sur les nuances et autres couleurs pour les couleurs que vous choisirez. Vous devez savoir que si vos travaux ont un impact sur l’extérieur du bâtiment, vous devrez fournir une déclaration de travaux. Prenez vos précautions en vous rapprochant des services de l’urbanisme de votre localité.

Post Comment