Isolation des murs de la maison : quelles sont les étapes ?

Les murs font partir des principaux canaux de pertes de chaleur dans une maison avec un taux évalué à 20 ou 25 %. Il est donc primordial de procéder à leur isolation afin d’assurer un meilleur confort dans le logement. Également, cela permettra d’avoir un domicile répondant aux exigences de la réglementation thermique en vigueur. Cependant, cela suit des étapes qu’il importe de connaitre avant toute démarche. Découvrez-les dans cet article.

Réalisation du bilan énergétique

La première étape qui précède toute démarche d’isolation d’un mur est la réalisation du bilan thermique. Elle consiste dans un premier temps à établir les besoins d’isolation réels des compartiments de la maison. Pour cela, il faudra identifier les ponts thermiques, c’est-à-dire les passages d’air et les failles d’humidité à remédier.

Dans un second temps, le bilan permettra de définir le type d’isolation correspondant au mur de la maison. Il renseigne aussi sur le matériau d’isolation adapté et ses dimensions comme l’épaisseur à utiliser. Notez qu’il est recommandé de confier cette tâche à un professionnel d’isolation thermique. Celui-ci dispose des compétences nécessaires pour le faire parfaitement.

Préparation de l’environnement d’accueil de l’isolant

Après avoir acquis le matériel nécessaire sur la base du bilan réalisé, il faut maintenant préparer le mur à isoler. Cela prend en compte plusieurs points. Premièrement, il importe de s’assurer que le logement est bien aéré et ventilé, ceci à cause du principe thermique qui dit une bonne aération sous-entend une bonne isolation.

Deuxièmement, il faut que les murs récepteurs de l’isolant soient asséchés. Ils doivent être sains et non humides avant l’installation des matériaux. Toujours pour les préparatifs, il est demandé de prévoir un espace pour le positionnement de l’isolant. Cela permettra d’éviter la condensation après l’installation.

Installation de l’isolant

L’installation de l’isolant s’effectue de différentes manières. De façon générale, on note deux techniques : l’isolation par l’intérieur et celle par l’extérieur. Dans les deux cas, il importe de fixer d’abord l’ossature du matériau de l’isolement thermique. Cette dernière est la partie dans laquelle sera intégré l’isolant et représente le support de celui-ci.

Ensuite vient la phase d’application de l’isolant. Il faut remplir le vide entre l’ossature et le mur avec le matériau isolant. Il peut s’agir de la laine minérale, du polystyrène, ou de tout autre élément. Cependant, il doit être conforme aux caractéristiques suggérées dans le bilan. Rappelons que pour une rénovation, l’on peut ne pas opter pour une installation intégrale de l’isolant. Pour cela, il suffit de couper ce dernier et de l’insérer dans le mur en des points stratégiques.

Dissimulation du matériau isolant

La dernière étape conduisant à la fin de l’isolation des murs de maison est l’application d’une couche servant de parement. Celui-ci est destiné à cacher l’isolant. Ainsi toute la face de l’isolant déjà installé sera recouverte d’armature en fibre (de verre) par exemple. Il est aussi possible de se servir des plaques de plâtre, des panneaux de bois, etc. Pour rendre plus esthétique le mur, il est conseillé d’utiliser des enduits de finition sur le parement. En revanche, ces derniers doivent être moins salissants et présenter certaines propriétés comme une résistance aux micro-organismes, aux UV.

En résumé, l’isolation des murs d’une maison est une opération délicate se déroulant en plusieurs phases. Il importe donc de s’adresser à un spécialiste surtout si l’on est un profane en isolation thermique.

Post Comment