Faire la rénovation d’un escalier extérieur en béton

Un escalier en béton fait face à plusieurs agressions quand il se trouve en extérieur. Pour éviter un éventuel accident, il faut le maintenir en bon état. Les passages à répétition sur l’escalier le fragilisent, donc il n’est pas rare qu’il s’abîme après des années d’utilisation. Pour la sécurité de tous les usagers de votre escalier en béton, n’attendez pas que les marches s’effritent totalement et que cela devienne dangereux. Il est conseillé de procéder tout de suite aux réparations dès les premiers signes d’usure. Si vous avez de l’expérience en maçonnerie et que vous disposez des matériels nécessaires, vous pouvez vous occuper de la rénovation de votre escalier en béton.

Les étapes à suivre pour réussir le chantier

Un escalier extérieur en béton est assez solide, sa rénovation ne se fait qu’en cas de fissure. Il est donc nécessaire de suivre toutes les étapes de rénovation pour lui donner une nouvelle allure. Si l’escalier ne présente pas de cassure grave, il suffit de mettre un nouveau revêtement sur le crépi. Dans le cas contraire, il est impératif de procéder à une rénovation totale de votre escalier en béton. Les étapes à suivre sont nombreuses et aucune d’entre elles ne doit être ratée pour avoir un résultat satisfaisant.

D’abord, il faut commencer par la préparation du support en nettoyant les surfaces de chaque marche. Ensuite, procédez à la mise en place du coffrage. C’est une opération un peu délicate, mais utile. Elle sert à éviter le débordement du mortier. Vous pouvez enfin passer à l’application du mortier et s’occuper de votre finition. Toutes les ouvertures sur les surfaces de l’escalier sont à couvrir avec le mortier avant de poser le revêtement que vous avez choisi.

Lire aussi :   Rénovation de magasin : à qui faire appel ?

Les matériels nécessaires pour rénover un escalier en béton à l’extérieur

Un chantier de rénovation d’escaliers en béton ne demande pas forcément beaucoup de matériel. Il vous faut tout simplement les outils de base pour effectuer les travaux. Ainsi, il vous :

· Une brosse : pour nettoyer la surface avant la réparation.

· Des gants et des lunettes de protection : pour vous protéger des débris lots du décapage.

· Un ciseau de maçon : pour décaper toutes les parties usées du béton.

· Du rouleau : qui va vous aider à appliquer le primaire d’accrochage

Pour avoir un bon résultat, il faut bien suivre les indications données par le fabricant en ce qui concerne le temps de séchage du primaire d’accrochage. Vous pouvez le fabriquer vous-même en utilisant du béton à gâcher.

Ce qu’il faut éviter durant ce type de chantier

La solidité d’un escalier dépend beaucoup du type de matériau qui est utilisé pour sa fabrication. Pour un escalier en béton, il est réputé comme solide et durable dans le temps. Souvent, les signes de brisures se manifestent à cause du métal qui rouille qui se trouve près de la surface dans le ciment de l’escalier. Par la suite, la surface gonfle et provoque des crevasses qu’il faut réparer pour limiter les dégâts.

Pour y arriver, il suffit de frapper la partie endommagée pour libérer les morceaux faibles. La partie solide dégagée peut être sauvée avec de la colle à ciment avant d’appliquer une couche lisse de mortier. La hauteur des marches de votre escalier ne doit pas dépasser les 9 pouces. Les marches trop hautes sont souvent très dangereuses pour les utilisateurs à cause de la pente qui est trop raide.

Lire aussi :   Rénovation de la toiture : comment se débarrasser des algues et lichens ?

Post Comment