Comment poser une porte d’intérieur en rénovation ?

La pose d’une porte d’intérieur est loin d’être difficile surtout si vous intervenez dans le cadre de rénovation de maison. Il suffit de respecter certaines étapes pour obtenir une nouvelle ouverture répondant à vos attentes. Vous pouvez alors prendre en compte les points suivants pour assurer la pose de votre nouvelle porte d’intérieur en rénovation.

La dépose du bloc existant

Il faut avant tout enlever l’ancien bloc-porte pour installer un nouveau modèle. Vous devez alors faire très attention pour éviter de détériorer la structure d’accueil de la porte. Il est important de bien ranger l’ancienne porte après l’avoir dégondé. Il faut ensuite éliminer les moulures qui peuvent encore se poser au niveau du pourtour de l’huisserie.

Vous avez remarqué que les pieds des montants sont encastrés sous le sol ? Dans ce cas, il est important de les scier pour faciliter la suite de l’opération. Vous devez aussi en faire de même avec certaines jonctions. Celles-ci se trouvent généralement entre la traverse ainsi que les montants sur la partie haute de l’huisserie.

Vous pouvez démonter cette dernière une fois que les points de scellement dans le mur seront retirés. Assurez-vous que les extrémités de votre cloison soient intactes pour faciliter la pose de la nouvelle porte. En effet, cela facilitera le garnissage de l’espace sans oublier le passage de votre futur bloc-porte.

Vous pouvez poser efficacement la nouvelle porte

La pose du nouveau bloc dépend avant tout du jeu que vous voulez avoir sous votre porte. Vous pouvez être amené à sectionner l’extrémité basse de chaque montant de l’huisserie. Il est conseillé de choisir un jeu de 7 mm si vous n’avez pas de besoins particuliers. Cela concerne principalement l’isolation ainsi que la ventilation au niveau de la porte.

Assurez-vous aussi de bien fixer les pâtes de scellement en vous référant aux trous déjà présents sur le mur. Il est conseillé de les espacer à l’identique des paumelles en cas de besoin. Vous allez pouvoir positionner facilement le nouveau bloc-porte tout en prenant en compte l’ouverture que vous choisirez.

Il est important de bien équilibrer le jeu entre l’huisserie et la cloison pour caler la porte. Il faut aussi prendre note du niveau ainsi que l’équerrage de vantail. N’oubliez pas d’ajouter la quantité de plâtre idéale pour le tour de votre bloc-porte ainsi que les pâtes de scellement.

Optez pour le type d’ouverture que vous voulez

Deux types d’ouvertures sont principalement recommandés pour assurer la rénovation d’une porte d’intérieur. Vous pouvez en premier lieu opter pour un modèle battant. Cette ouverture est très appréciée par la majorité des foyers. Elle peut s’adapter efficacement à toutes les pièces de la maison. En plus d’être facile à monter, vous n’aurez aussi aucun souci à la remplacer. Un bloc-porte-battant peut en outre vous offrir une bonne isolation thermique et acoustique.

Vous avez aussi la possibilité de vous procurer une porte d’intérieur coulissante si vous le souhaitez. Vous pouvez choisir entre un modèle en applique ou à galandage avec cette option. En tout cas, vous aurez droit à une porte facile à poser et à utiliser. Il ne faut pas hésiter à vous tourner vers un spécialiste si vous avez peur de ne pas vous en sortir. Ce denier vous garantira une porte d’intérieur répondant pleinement à vos attentes.

Post Comment