Aménagement des combles

L’aménagement des combles est une décision importante tant parce qu’elle va vous faire gagner une ou des pièces supplémentaires et valoriser votre bien, que parce qu’un chantier de ce type, c’est quantité de choses à penser avant même de s’adresser aux professionnels. C’est souvent une source de stress et de questionnement. Voici donc l’essentiel de ce qu’il vous faut savoir pour aborder sereinement votre projet.

 

1 – Envisager des travaux d’aménagement des combles

 

Administrativement, des combles sont considérés comme aménageables lorsque leur hauteur est supérieure à 1,80 m (en deçà, il faut faire une demande en mairie) la charpente n’entamant pas la surface de plancher, et que la pente du toit est supérieure à 30 degrés.

La création d’une surface inférieure ou égale à 20m2 ne nécessite aucune autorisation ; jusqu’à 40m2 il faut faire une déclaration de travaux et au-delà de 40m2 un permis de construire. Ce dernier est obligatoire ainsi que le recours à un architecte lorsque la surface totale de l’habitation dépasse 150 m2.

De plus, il convient de prévoir le budget le plus justement possible. L’aménagement des combles ayant un coût certain, le recours à un professionnel est finalement payant : il saura s’il est pertinent de monter des dossiers de demande d’aide financière ; il peut vous proposer des matériaux plus adéquats au projet global ; vous bénéficiez de la garantie décennale et enfin vous maîtrisez votre budget sur la base du devis.

 

2 – Accéder aux combles

 

De l’échelle de meunier à l’escalier escamotable, les moyens d’accès sont nombreux. Pensez cependant que si les combles deviennent d’un usage quotidien, ces solutions rudimentaires se révèleront vite inconfortables, voire périlleuses pour les plus jeunes et les plus âgés. Pensez aussi que lorsque les travaux seront terminés il faudra monter des meubles peut-être lourds et encombrants. Ainsi selon le type d’escalier que vous imaginez, en béton ou en métal notamment, il peut être judicieux de le construire rapidement, quitte à le faire servir et le protéger pendant le chantier.

 

3 – Penser à toutes les vérifications

 

Il ne faut pas négliger de vérifier le bon état de votre structure à aménager, c’est-à-dire l’étanchéité de la toiture, l’état de la charpente, la robustesse et l’état du plancher. Peut-être qu’un béton léger s’impose pour une rénovation et la réhabilitation d’un plancher fragile qui devra supporter à la fois le mobilier et les personnes.

Il faut aussi connaître les règles concernant la création de fenêtres ouvrant en direction de la maison des voisins et les conditions particulières s’appliquant aux sites classés.

 

4 — Isoler des combles

 

C’est un des points des plus importants de votre projet de rénovation, puisque de la qualité de l’isolation de votre toiture dépendent à la fois votre confort et votre budget. C’est par là le plus souvent que se perd la chaleur en hivers et qu’elle pénètre la maison en été.

Le plus simple et le moins coûteux est l’isolation par l’intérieur, si l’espace sous toiture n’est pas trop réduit. Simple et rapide, c’est la solution idéale en cas d’aménagement. Isoler par l’extérieur est très certainement plus efficace, notamment en supprimant les ponts thermiques, mais nécessite la dépose de toiture.

Les isolants sont nombreux. Les plus intéressants seront sans doute les laines et ouates minérales ou textiles en rouleaux et en panneaux. Il en existe à tous les prix, en diverses épaisseurs, aussi n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel pour vous conseiller.

 

5 – Aménager et équiper l’espace

 

L’isolation terminée, vous devez habiller vos surfaces. Il convient auparavant de délimiter les espaces et prévoir la création des éventuelles cloisons et ouvertures. La finition en plaques de plâtre reste une valeur sûre pour les murs et plafonds, par ses qualités de résistance au feu, sa capacité de régulation des taux d’humidité, ses performances d’isolant thermique et acoustique. Enfin, le plâtre est une matière naturellement saine contribuant à améliorer la qualité de l’air intérieur.

Pour la pose des cloisons, s’imposent généralement les solutions les plus pratiques en termes d’adaptation aux pentes des combles, découpe, etc. On réduit le cloisonnement des petits espaces et les fenêtres sont installées en hauteur pour permettre à la lumière de circuler. Les fenêtres de toit Velux convenablement posées sont une solution agréable et adaptée à toutes les surfaces.

 

6 – Raccorder aux réseaux d’eau et d’électricité

 

L’emplacement de la salle de bains a été prévu au début du projet et le plus souvent on l’installe au-dessus des salles d’eau du niveau inférieur pour faciliter le raccordement des tuyauteries (et celles du chauffage) et épargner des frais de plomberie. L’idéal reste salle de bains au-dessus de salle de bains, w.c. au-dessus de w.c., ce qui résous les problèmes de pente et d’écoulement des eaux usées.

Il faut penser la disposition du mobilier en fonction de la pente sous toiture (1,90 m pour la douche et son pommeau), prévoir l’aération ; un Velux, une VMC sont de bonnes solutions, la seconde renouvelle l’air en permanence ou à la demande.

Pour l’électricité, vous réalisez le circuit idéal (et aux normes) avec l’électricien. Gardez à l’esprit que les combles reçoivent souvent peu de lumière naturelle. Les rampes de spots sont une bonne alternative aux luminaires classiques.

 

7 – Choisir l’escalier

 

Trois choix principaux s’offrent à vous en fonction de l’espace dont vous disposez. L’escalier droit, pratique et sûr, occupe une grande longueur et permet la manutention des objets encombrants. L’escalier tournant (un quart ou deux quarts tournants) occupe assez peu d’espace et permet aussi le passage des objets volumineux et lourds. Enfin, sans doute le plus gracieux, l’escalier hélicoïdal dit aussi en colimaçon, occupe très peu de place, mais permet seulement le passage de personnes peu chargées. Il n’est pas possible de s’y croiser et l’étroitesse des marches rétrécissant vers l’axe central demande une certaine attention.

Notre équipe d’artisans rassemble tous les corps de métiers pour réaliser l’ensemble de ces travaux. Habitués à travailler sur les mêmes chantiers, souvent simultanément, ils vous garantissent des travaux aux normes, irréprochables, réalisés dans un temps continu, sous garantie décennale et d’une finition parfaite.

Pour parler de votre projet ou demander un devis, n’hésitez pas à nous contacter, c’est ICI.